Études

Le "E" de EIF-services fait référence à son activité de bureau d'Études techniques spécialisé en mécanique des fluides. L'outil privilégié est la modélisation numérique avec Basilisk/Gerris1, une suite logicielle qui permet de modéliser aussi bien les fluides industriels que les fluides environnementaux.

Toutefois l'activité d'un bureau d'étude en Mécanique des Fluides Numériques (MFN) nécessite le recours à des logiciels complémentaires dès lors qu'il s'agit de traiter des problèmes réels (et non des configurations schématiques). Pour ce faire EIF-Services s'appuie sur les logiciels libres suivants:

  • Système d'Information Géographique (SIG): Grass2;
  • Conception assistée par Ordinateur (CAO): Blender3.

N.B. EIF-services n'est pas un studio de création graphique et utilise seulement Blender pour ses remarquables fonctionnalités de modélisation 3D.

L'interaction entre les trois outils est décrite par le schéma suivant:

cycle de modélisation

La figure ci-dessus est découpée en 4 secteurs, délimités par les frontières "problème/solution" et "réalité/modèle". On part toujours d'un problème réel (en haut à gauche), qu'il s'agit d'abord de traduire en termes mathématiques (en haut à droite). Plus précisément en ce qui concerne la mécanique des fluides, il s'agit ici de définir les "conditions initiales" et les "conditions aux limites" sous un format intelligible par l'outil numérique (Basilisk/Gerris) grâce aux logiciels de CAO/SIG déjà mentionnés (à moins que des formats idoines ne soient directement fournis par le Client).

Une fois que le problème modélisé est résolu (grâce à Basilisk/Gerris), il faut ensuite traduire la solution mathématique en termes réels, ce qui peut nécessiter de faire intervenir à nouveau les outils de CAO/SIG (selon la nature des questions posées). Enfin, une interaction avec le problème de départ est nécessaire pour vérifier que la solution proposée:

  • répond effectivement aux questions posées (extraire les grandeurs pertinentes);
  • est compatible avec ce que l'on savait déjà avant l'étude (bibliographie);
  • est qualifiée en termes de marge d'erreur:
    • étude de sensibilité aux paramètres numériques;
    • calibration/validation sur données réelles (s'il en existe).

Le processus de modélisation ne saurait être automatisé de bout en bout, c'est pourquoi l'expertise de EIF-services apporte une valeur ajoutée lors du franchissement de chacune des frontières réalité/modèle et problème/solution du cycle de modélisation.

Signalons enfin que les configurations Basilisk/Gerris développées pour l'étude seront livrées au Client: ce dernier pourra donc prendre le modèle en main à l'issue de l'étude, après des phases optionnelles d'installation informatique et de formation à l'outil qui pourront éventuellement être intégrées à la prestation (rejoignant ainsi les autres domaines d'activité de EIF-services).


  1. Voir aussi Gerris dans la Wikipédia.
  2. Voir aussi Grass dans la Wikipédia.
  3. Voir aussi Blender dans la Wikipédia.